En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Sciences de la Vie et de la Terre

Les relations au sein de l'organisme

Par NOEMIE ALCOVER, publié le mardi 8 octobre 2013 11:55 - Mis à jour le mardi 8 octobre 2013 11:57

Les relations au sein de l’organisme

La communication nerveuse

  • La commande du mouvement est assurée par le système nerveux qui met en relation les organes sensoriels et les muscles. Un mouvement peut répondre à une stimulation extérieure, reçue par un organe sensoriel : le récepteur.

 

  • Le message nerveux sensitif correspondant est transmis aux centres nerveux (cerveau etmoelle épinière) par un nerf sensitif.

 

  • Les messages nerveux moteurs sont élaborés et transmis par les centres nerveux et les nerfs moteurs jusqu’aux muscles : les effecteurs du mouvement.

 

  • Le cerveau est un centre nerveux qui analyse les messages nerveux sensitifs (perception) et élabore en réponse des messages nerveux moteurs.

 

  • La perception de l’environnement et la commande du mouvement supposent des communications au sein d’un réseau de cellules nerveuses appelées neurones.

 

  • Le fonctionnement du système nerveux peut être perturbé dans certaines situations et par la consommation de certaines substances. Les récepteurs sensoriels peuvent être gravement altérés par des agressions de l’environnement.

 

  • Les relations entre organes récepteurs et effecteurs peuvent être perturbées notamment :

- par la fatigue ;
- par la consommation ou l’abus de certaines substances.



La communication hormonale

  • La puberté est due à une augmentation progressive des concentrations sanguines de certaines hormones fabriquées par le cerveau ; elles déclenchent le développement des testicules et des ovaires.

 

  • Testicules et ovaires libèrent des hormones qui déclenchent l’apparition des caractères sexuels secondaires.

 

  • Les hormones ovariennes (oestrogènes et progestérone) déterminent l’état de la couche superficielle de l’utérus. La diminution des concentrations sanguines de ces hormones déclenche les règles.

 

  • Les transformations observées à la puberté sont déclenchées par des hormones qui assurent une relation entre les organes. Une hormone est une substance, fabriquée par un organe, libérée dans le sang et qui agit sur le fonctionnement d’un organe-cible.
Pièces jointes
Aucune pièce jointe