En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Sciences de la Vie et de la Terre

L'activité interne du globe

Par NOEMIE ALCOVER, publié le mardi 8 octobre 2013 11:46 - Mis à jour le mardi 8 octobre 2013 11:46

L'activité interne du globe

Les séismes

  • Les séismes correspondent à des vibrations brutales du sol qui se propagent. Les séismes résultent d’une rupture des roches en profondeur provoquent des déformations à la surface de la Terre.

 

  • Des contraintes s’exerçant en permanence sur les roches conduisent à une accumulation d’énergie qui finit par provoquer leur rupture. Le foyer du séisme est le lieu où se produit la rupture. A partir du foyer, la déformation se propage sous forme d’ondes sismiques.

 

  • Les séismes sont particulièrement fréquents dans certaines zones de la surface terrestre. Ils se produisent surtout dans les chaînes de montagnes, près des fosses océaniques et aussi le long de l’axe des dorsales.

 

Le volcanisme

  • Le volcanisme est l’arrivée en surface de magma et se manifeste par deux grands types d’éruptions.Les manifestations volcaniques sont des émissions de lave et de gaz. Les matériaux émis constituent l’édifice volcanique.

 

  • L’arrivée en surface de certains magmas donne naissance à des coulées de lave, l’arrivée d’autres magmas est caractérisée par des explosions projetant des matériaux. Les magmas sont contenus dans des réservoirs magmatiques localisés, à plusieurs kilomètres de profondeur.

 

  • Les volcans actifs ne sont pas répartis au hasard à la surface du globe. Les volcans actifs sont alignés en majorité en bordure de continent, dans des arcs insulaires, le long de grandes et cassures  des dorsales océaniques. Quelques volcans actifs sont isolés.

 

La tectonique des plaques

  • La partie externe de la Terre est formée de plaques lithosphériques rigides reposant sur l’asthénosphère qui l’est moins. La répartition des séismes et des manifestations volcaniques permet de délimiter une douzaine de plaques. Les plaques sont mobiles les unes par rapport aux autres et leurs mouvements transforment la surface du globe.

 

  • À raison de quelques centimètres par an, les plaques s’écartent et se forment dans l’axe des dorsales. Elles rapprochent et s’enfouissent au niveau des fosses océaniques. La collision des continents engendre des déformations et aboutit à la formation de chaînes de montagnes.

 

Les risques géologiques

  • Les aléas sismiques et volcaniques dus à l’activité de la planète engendrent des risques pour l’Homme. Les principales zones à risque sismique et/ou volcanique sont bien identifiées.

 

  • L’Homme réagit face aux risques en réalisant :

- une prévision des éruptions volcaniques efficace fondée sur la surveillance et la connaissance du fonctionnement de chaque volcan et par l’information et l’éducation des populations ;
- une prévention sismique basée sur l’information et l’éducation des populations (zones à risques à éviter, constructions parasismiques, conduites à tenir avant, pendant et après les séismes).

  • La prévision à court terme des séismes est impossible actuellement. Des plans d’aménagement du territoire tenant compte de ces risques sont mis en place ainsi que des plans de secours et des plans d’évacuation des populations.

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe