En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Sciences de la Vie et de la Terre

Diversité et unité des êtres humains

Par NOEMIE ALCOVER, publié le mardi 8 octobre 2013 22:47 - Mis à jour le mardi 8 octobre 2013 22:47

Diversité et unité des êtres humains

  • Chaque individu présente les caractères de l’espèce avec des variations qui lui sont propres.Les caractères qui se retrouvent dans les générations successives sont des caractères héréditaires.Les facteurs environnementaux peuvent modifier certains caractères. Ces modifications ne sont pas héréditaires.

 

  • Les chromosomes présents dans le noyau sont le support de l’information génétique. Chaque cellule d’un individu de l’espèce humaine possède 23 paires de chromosomes, l’une d’elles présente des caractéristiques différentes selon le sexe.

 

  • Un nombre anormal de chromosomes empêche le développement de l’embryon ou entraîne des caractères différents chez l’individu concerné.

 

  • Chaque chromosome est constitué d’ADN. L’ADN est une molécule qui peut se pelotonner lors de la division cellulaire, ce qui rend visibles les chromosomes. Chaque chromosome contient de nombreux gènes. Chaque gène est porteur d’une information génétique. Les gènes déterminent les caractères héréditaires. Un gène peut exister sous des versions différentes appelées allèles.

 

  • Les cellules de l’organisme, à l’exception des cellules reproductrices, possèdent la même information génétique que la cellule-oeuf dont elles proviennent par divisions successives.La division d’une cellule :

- est préparée par la copie de chacun de ses 46 chromosomes ;
- se caractérise par la séparation des chromosomes obtenus, chacune des deux cellules formées recevant 23 paires de chromosomes identiques à ceux de la cellule initiale.

 

  • Chaque cellule reproductrice contient 23 chromosomes. Lors de la formation des cellules reproductrices les chromosomes d’une paire, génétiquement différents, se répartissent au hasard. Les cellules reproductrices produites par un individu sont donc génétiquement différentes.

 

  • La fécondation, en associant pour chaque paire de chromosomes, un chromosome du père et un de la mère, rétablit le nombre de chromosomes de l’espèce. Chaque individu issu de la reproduction sexuée est génétiquement unique.
Pièces jointes
Aucune pièce jointe